Du 20 novembre au 08 décembre 2017, un détachement GAE-A de la 9 BIMa a participé à l’exercice trilatéral GREEN CLAYMORE 2017 dans la région d’Inverness regroupant des membres du 45°RMC et du 2/2 Us Marines Régiment s’apprêtant à effectuer un exercice multinational en Norvège.

C’est à Cameron Barracks dans la ville d’Inverness située à l’embouchure du Loch Ness que les stagiaires français et américains ont débuté leur instruction à la navigation et à la survie en montagne. Tout un panel de techniques et de procédures a été abordé : franchissements verticaux et humides, préparation topographie, confection d’un sac, brancardage et tout ceci en anglais « of course ». Composé de spécialistes montagne du 45 Royal Marines Commando, les objectifs d’entraînements sont les mêmes que pour les Compagnies britanniques passées trois semaines plus tôt : la préparation d’un exercice arctique en Norvège.

Véritable terrain d’aguerrissement les Highlands d’Inverness avaient été lors de la seconde guerre mondiale le théâtre d’entrainement des British Commando Forces dont la seule trace est le Commando Memorial de Spean bridge lieu d’hommage et de souvenir pour tous les Royal Marines commandos.

« Pack off ! Ice axes ! Crampons on ! »  L’instructeur donne ces consignes avec un fort accent écossais dans la tempête de neige, la météo oblige le détachement français à poser les sacs et à chausser les crampons pour effectuer les 100 derniers mètres d’ascension du rocher, un véritable mur.

Au cours de ce stage, le détachement franco-américain s’est lancé à l’assaut des montagnes écossaises dont le Ben Nevis, 1344m d’altitude, le « toit de la Grande Bretagne » qui fut un moment intense du stage. Fier de partager la culture écossaise, les Britanniques se sont transformés quelques temps en G.O (gentils organisateurs) pour faire découvrir la région du Loch Ness, la ville d’Edimbourg et une distillerie de Whisky.

C’est grâce au 20 ans d’étroite collaboration qu’entretiennent la 9ème brigade d’infanterie de marine et la 3° Commando brigade Royal marines, que cet exercice a pu se produire. Ainsi le Groupement d’Aide à l’Engagement-Amphibie a pu partager l’expérience et la pédagogie de leurs homologues d’outre-Manche. Les équipiers du groupement ont pu s’aguerrir dans un milieu à la fois exigeant et rustique bien loin du cadre amphibien habituel.

Pour rappel, le GAE-A est un groupement de circonstance constitué d’unités interarmes provenant des régiments des brigades amphibies. Sa vocation première est d’offrir un outil aux capacités multiples au Groupement Tactique Embarqué (GTE) telle que l’acquisition de renseignement, la sécurisation et saisie des sites de mise à terre, l’accueil et le guidage de la force embarquée, au titre de la pre-landing forces.

L’exercice GREEN CLAYMORE 17 s’inscrit dans la montée en puissance continue du GAE-A en permettant de favoriser la connaissance mutuelle des unités spécialisées de la 9°Bima. Ainsi une équipe des bigors de la SLAS (Section Légère d’Appui Spécialisé) du 11°Rama,  une patrouille du PRI (Peloton de Recherche et d’investigation) du 1°Rima, un binôme de plongeurs démineurs du 6°RG et des Marsouins de la SAED du 2° et 3°RIMa ont pu participer à cet exercice interallié.

Outre la qualité des échanges opérationnels et culturels, cet exercice trilatéral constitue une expérience enrichissante pour tous, mais également l’occasion de maintenir des liens forts que tous les acteurs sont désireux de réitérer dès que possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.